Comment j’ai hacké le WebSummit ?

Du 7 au 10 novembre se déroulait à Lisbonne l’un des plus grands rendez-vous web du moment, le WebSummit. Bloomberg nous propose l’analogie suivante : « Davos for geeks ». Et il faut dire qu’ils ne s’étaient pas trompés.

Le WebSummit et ses stars

Lors de mon précédent article sur The Next Web @Amsterdam, j’avais pu remarquer cette tendance à idolâtrer ces nouvelles étoiles montantes du web. Que ce soit CTO (Facebook, Amazon) ou producteurs de contenus (ProductHunt, Reddit) de nouveaux métiers voient leurs popularités s’accroîtrent rapidement, très rapidement. Voire même, peut-être, trop rapidement.

En effet, beaucoup de personnes interrogées au WebSummit ont vécu la même contrariété: les conférences étaient décevantes.

Le storytelling semblait peu sincère et les sujets traités étaient (volontairement?) faibles. Malgré les noms ronflants proposés par l’organisation, je suis resté sur ma faim. Il est possible que mon niveau d’attente fût trop élevé également.

Le WebSummit et son ambiance

Toutefois, une ambiance conviviale s’est vite installée dès le premier jour. Cette atmosphère était très favorable aux échanges. Saluons ici la qualité de l’accueil des Lisboètes qui fût, pour ma part, irréprochable.

Point positif de la conférence, l’exhaustivité des sujets proposés. AI, Gaming, VR, Advertising, Saas, Travel, FinTech, peu de sujets manquaient à l’appel. Cette diversité a eu pour effet d’équilibrer le salon et surtout de rendre juste le nom de cet événement : le sommet du web.

Autre atout du WebSummit la connexion WiFi… Non je déconne, une catastrophe.

Conseil : si vous allez dans un événement de cette envergure, achetez-vous une SIM locale pour pouvoir profiter de la 4G locale…

Le WebSummit et son hack

La veille du salon, j’étais à la recherche d’un hack qui me permettrait d’avoir une matière à exploiter pendant mon séjour, mais surtout pour pouvoir être précis sur le Summit Hacking (je viens de déposer un brevet sur cette appellation donc fais gaffe…).

Car en effet, les salons sont des moments privilégiés pour tout Sales Hacker qui se respecte. La vitesse des contacts est décuplée et un souvenir commun est à mettre au crédit de cette nouvelle relation qui démarre. Sans parler de la démonstration in situ qui est souvent bien plus efficace qu’un Skype.

API publique je t’aime

L’avènement des nouveaux frameworks Js (React, Angular etc.) est une aubaine pour les growth-hackers. Les API étant publiques, il suffit tout simplement d’avoir une connexion Internet et un semblant de logique pour pouvoir recréer des bases de données intéressantes.

Je rappelle à mon (nouveau) lectorat que je ne suis pas un développeur. Intégrateur du dimanche pourquoi pas mais pas dév’ !

Le meilleur apprentissage c’est par l’exemple non ?

Le point de départ

Ce qui m’intéressait c’est d’avoir la liste des attendees. Au total nous étions 55,306 à être passé par la conférence. Beau score.

Donc pour commencer, il faut se rendre sur la page Attendees.

websummit

Cliquer sur F12 (Developer Tools) puis sur l’onglet Network. Cet outil vous permet, entre autres, d’analyser le code HTML & CSS de la page mais aussi et surtout d’intercepter les requêtes client<->serveur.

Si vous souhaitez en savoir plus, je vous conseille cette vidéo de Julien Le Coupanec.

web-summit-lisbon

Rafraîchir la page (F5 ou Ctrl+R) puis scroller de bon cœur et là le miracle se présente !

summit

Vous trouvez une requête qui semble être intéressante : attendees?limit=25&page=2

web-summit

Comme par magie vous avez le résultat des listes chargées.

Mais que se passe-t-il si vous inscrivez 55306 en limite ?

Et bien vous avez la liste des toutes les personnes présentes au salon :)

Ni plus, ni moins !

Enrichir pour mieux cibler

LinkedIn

Grâce aux informations First_name, Last_name & Company, vous allez être capables de retrouver beaucoup de profils sur LinkedIn.

Mon premier conseil est de segmenter votre cible au maximum grâce à Company.

Souvent, quand vous souhaitez toucher tout le monde, vous ne touchez en réalité personne.

Pour cette première étape d’enrichissement j’utilise ce magnifique Add-on qu’est Blockspring. Vous vous souvenez, je ne suis pas dév’. Mais au-delà de tout ça je suis fainéant et j’aime bien aller vite sans faire trop d’efforts.

web-summit-lisboa

J’ai masqué le nom de famille pour ne pas être « trop » vache…

Une fois votre fichier chargé dans Google Spreadsheets :

  • Add-ons
  • Blockspring
  • Authentifications
  • Puis vous cherchez « Retrieve Linkedin Profile URL »
retrieve-linkedin

Vous choisissez «Insert as a formula »

linkedin-profile

Si vous avez agencé votre tableau comme moi, il vous suffira d’inscrire cette formule en colonne D :

=BLOCKSPRING(« get-linkedin-profile-url », « name », concatenate(A2, » « ,B2, » « ,C2))

linkedin-web

Et voilà vous y êtes !
Le taux de retrieve est excellent car pour l’instant c’est + de 85 % qui sont retrouvés. Attention toutefois aux homonymies même si la Company évite bien souvent ce cas.

Il ne vous reste plus qu’à soigner votre profil en indiquant votre présence sur le salon dans la description par exemple et à ajouter les différents attendees pour établir un contact avec eux.

Un script de quelques lignes pourra faire l’affaire une fois les URLs définies.

Email

Maintenant si vous souhaitez avoir les emails de toute urgence, il vous faudra passer par des outils intermédiaires.

Mon préféré pour cette étape bien précise est Voila Norbert

voila-norbert

Simplement en ajoutant les 3 paramètres voulus vous allez pouvoir retrouver les emails des attendees à hauteur de 30 %.

Ce score s’explique car le fichier reprend les volontaires, les étudiants etc. Toutefois je ne pense pas que ceci est une quelconque importance pour vous, car tout le monde sait, les étudiants n’ont pas de thunes.

Ce qui est intéressant c’est la vérification d’email pour éviter de salir vos adresses IP. Même si le risque zéro n’existe pas (trap box) cela vous donne un bel indicateur.

Je vous conseille par la suite d’éditer un drip de mail bien en amont de votre salon avec MixMax en proposant votre lien Calendly pour faciliter la prise de rendez-vous.

Et faîtes-moi plaisir, relancez, relancez, relancez mais aussi et surtout soyez disruptifs, disruptifs, disruptifs !

 

 

PS : Désolé j’ai pas tout dit sur ce hack :) si vous êtes curieux on se prend un expresso ? Je vous expliquerai comment trouver le Twitter Handle, la localisation, la photo de l’attendee et surtout ses intérêts.

PPS : Voici la version English si tu veux…