Comment utiliser IFTTT et analyser les actions mises en place ?

Un article pour prendre en main IFTTT et analyser son impact

IFTTT comment ça marche ?

Vous avez déjà entendu parler d’IFTTT et vous vous demandez qu’est ce que c’est, à quoi ça sert et comment je vais pouvoir mettre en place cet outil ?

Pour comprendre IFTTT il suffit juste de comprendre son acronyme. IFTTT signifie IF This Then That. En clair une action est déclenchée (nous parlons ici de Trigger) et cette dernière génère une autre action préalablement définie.

Exemple très simple, je paramètre que si un Tweet avec le hashtag #doritos est émis alors IFTTT postera un status Facebook avec #doritos et d’autres mentions souhaitées.

Pour le générer rien de plus simple, il suffit d’aller sur IFTTT, se créer un compte, activer ses channels Twitter et Facebook et c’est parti.

C41UG3Jz7a

 

Ce qui est particulièrement bien réalisé chez IFTTT c’est cette facilité de mise en place et le nombre de channels proposés.

iftttchannels

 

Pour s’y retrouver par la suite ça peut vite devenir compliqué c’est pour cela que je vous propose la méthodologie suivante

Comment se servir d’IFTTT ?

Au risque de vous décevoir, je n’ai pas de recettes miracles pour l’utilisation d’IFTTT. Surtout au vu du nombre de channels proposés.

En effet, votre cible et votre produit vous est spécifique. Impossible donc de vous dire quelle recipes magiques vous devez utiliser pour générer LA combinaison parfaite.

Mais je vais quand même vous aider un petit peu en vous donnant une matrice Excel (téléchargeable plus bas) pensée par Olivier Sénant CMO de Droniris.

ifttttableau

En ordonnées vous trouverez vos différents triggers et en abscisses les actions déclenchées.

Exemple: Je veux que sur un hastag prédéfini sur le channel 1 IFTTT publie un post sur le channel 4. Il me suffit de l’inscrire sur l’intersection pour m’y retrouver et réfléchir au prochain recipe.

Grâce à cette matrice vous allez ainsi pouvoir plus facilement réfléchir à une stratégie IFTTT qui vous conviendra.

Ce qui peut être intéressant à réaliser, c’est l’imbrication des différentes recettes que vous avez conçus. Cela revient à redéfinir un trigger qui est une action générée par IFTTT.

Par exemple:

Trigger: Tweet #doritos

Action: Statut Facebook + #cheese

Trigger: Statut Facebook contenant #chesse

Action: Instagram post + #chips

Ça parait super comme ça mais ça ne l’est pas du tout ! En réalité vous allez générer du post pour du post sans pouvoir mesurer leurs impacts.

Ce qui nous intéresse en réalité c’est d’identifier les recipes qui marchent le mieux et surtout de comprendre pourquoi.

Les datas ne valent pas grand chose si vous n’êtes pas en mesure de les faire parler.

Méthodologie d’analyse

Pour pouvoir constituer une base de données propre, il faut que chaque recipe soit associé à un identifiant unique.

Cet identifiant vous permettra de visualiser rapidement sur votre outil de tracking l’impact généré par un recipe bien précis.

Par exemple, votre premier scénario IFTTT donne:

Pour un Tweet posté je relaie ce dernier sur mon mur Facebook

1er caractère : T pour Trigger

2nd caractère : T La première lettre du channel, ici Twitter

3ème caractère : A pour action

4ème caractère : F Le channel qui agit, ici Facebook

5ème caractère : 1 Le numéro du scénario d’automatisation

Ce qui donne comme identifiant unique: TTAF1

Vous n’avez plus qu’à associer cet identifiant unique à votre lien et récupérer les données qui vous intéressent.

Mais si vous avez un grand nombre de recipes à tracker ça risque d’être un peu fastidieux. C’est pour ça que je vous ai crée ce petit template Excel qui génère vos URL à tracker en fonction de vos différents scénarii.

excel-database-most-used

Tracker ses recipes #IFTTT dans #Excel Click To Tweet

En espérant que cet article vous aura été utile ;)

L’inscription pour la newsletter ainsi que le Slack c’est par ici:

 

 

Laisser un commentaire