Browsing Category

Traction

traction

HappyDriver, la maîtrise de la traction

Depuis mon retour à Toulouse, j’ai été agréablement surpris de la manière dont ce sont organisées les start-up entre elles. Une des initiatives les plus réussies, la création d’At Home, espace communautaire de start-up où cohabite plus de 100 start-upers. L’une d’elles a particulièrement attiré mon attention, et celle de mes confrères : HappyDriver. Ce qui m’a le plus plu en elle c’est sa traction pleinement maîtrisée.

Cette start-up propose un service innovant autour de la réparation/entretien de véhicule. Après avoir contacté HappyDriver, vous recevez un devis comprenant les pièces et la main d’œuvre associée. Une fois accepté, l’équipe récupère votre véhicule et le déplace auprès du garagiste attitré. La réparation faite, HappyDriver ramène votre véhicule, nettoyé à l’intérieur et à l’extérieur. Composante intéressante de leur proposition de valeur, la partie conciergerie (déplacement véhicule + nettoyage) est proposée sous forme de participation libre.

Aujourd’hui l’équipe est débordée car elle bénéficie d’un bouche à oreille très puissant. Mais bon ça reste plutôt agréable d’avoir des problèmes de riches de ce genre non ?

Origine

Au tout début Nicolas & Aurélien, 2 des 3 cofondateurs d’HappyDriver, s’étaient associés pour monter un projet autour du pneu d’occasion : AtoutPneu. Malheureusement pour eux, le terme pneu d’occasion était mal perçue par les consommateurs.

Pour rebondir ils essayèrent de reprendre une société opérant dans ce secteur, mais ce fût également un échec.

Au sortir de cette 2ème expérience, ils décidèrent de monter Le pneu pas cher, avec cette fois-ci une démarche start-up. Bien conseillés par d’autres entrepreneurs toulousains, Nicolas & Aurélien se mirent à étudier le lean start-up et à visionner une multitude de vidéo de The Family.

C’est grâce à cette nouvelle ouverture d’esprit que nos joyeux entrepreneurs décidèrent de pivoter et il faut dire que ça reste bien original la manière dont ils ont trouvé ce pivot :)

Pivot

En discutant avec Nicolas & Aurélien, il ne vous faudra pas longtemps pour vous apercevoir que ces gars sont plein d’idées et qu’ils sont fondamentalement animés d’un esprit disruptif.

On cherchait des clients, alors on déposait des papiers sur les voitures qui avaient des pneus très usés.

Do things that don’t scale qu’ils disaient…

Avec cette démarche ils eurent un client qui déclencha leur stratégie gagnante. Le client en question expliqua qu’il avait besoin d’une solution plus complète. Les pneus c’est bien mais ça fait pas tout. Pour faciliter l’affaire, Nicolas se propose d’amener et ramener le véhicule. Habitué des garages automobiles et de leurs bonnes habitudes, Nicolas décida de nettoyer le véhicule intégralement.

Pour rémunérer ce service, Nicolas proposa une participation libre. Et c’est à l’issue de cette transaction que tout se déclencha. En racontant leur aventure à leurs camarades d’At Home c’est une pluie de demandes qu’ils reçurent.

Success is obvious qu’ils disaient (aussi)…

Ce pivot de type zoom-out est brillant, c’est le moins que l’on puisse dire. Mais qu’est-ce qu’il fait que ça a correctement fonctionné ? A mon sens ce pivot tient sa force dans 3 sous-composantes.

Participation libre

Par sérendipité, Nicolas proposa une participation libre à ce fameux client. Pour lui cela permet de mettre le prospect dans une situation de confiance. Peut être qu’à l’avenir le service pourra se proposer directement dans le devis, mais est-ce que psychologiquement cela ne sera pas un frein ?

En effet, vous êtes capable d’amener votre voiture à votre garagiste. Vous êtes également capable de nettoyer votre voiture.

Pourtant vous ne le faîtes pas forcément. Pourquoi ? Les horaires de travail, la flemme, le manque d’envie etc … tout autant de faits avérés bien assimilés par HappyDriver.

C’est peut être en ça que la participation libre peut faire sauter des verrous psychologiques.

Traction vs Growth

Ce qui est également intéressant dans leur démarche, c’est cette capacité à dissocier instinctivement traction vs growth.

Tous les clients sont encore exploités dans un processus ingénieux mais toujours très artisanal. L’essentiel de leur processus se réalisant via le CRM Base.

Cependant grâce à cette humilité entrepreneuriale (qui fait souvent défaut à beaucoup), c’est un product-market fit solide qui a ici était construit.

Même si dans le tableau Traction vs Growth du légendaire Brian Balfour, on mentionne la rétention en KPI de Traction, dans le cas d’HappyDriver c’est un peu différent. Vous n’amenez pas votre véhicule au garagiste toutes les semaines, encore heureux. Le KPI temporel de rétention d’HappyDriver est élevé (6 mois – 1 an). Le referal est déjà très puissant et les plus gros effets de réseaux sont encore à venir.

Orienté client pour une valeur ajoutée explosive

Là pour le coup c’est du rarement vu. J’ai pu travailler dans quelques start-up mais je n’ai jamais collaboré avec une entreprise qui prenait ses clients avec autant de sérieux et d’attention.

A l’issue de chaque prestation un formulaire est dispensé pour connaître la réelle valeur ajoutée de leur prestation.

Pour eux, hors de question de négliger le moindre détail. Que ça soit venir chercher un véhicule à 6h du matin ou bien le ramener en début de soirée au lieu convenu, HappyDriver se plie en 4 pour vous réaliser le meilleur service possible.

#bouillant

La suite ?

Cadrant plus que correctement avec les préceptes lean start-up, nos chers trublions se concentrent sur une zone précise de Toulouse, très dense en entreprise, pour profiter des effets de réseaux internes.

Côté technologie c’est un chatbot qui semble être la solution idéale pour pouvoir répondre à leur flux de demande de devis.

Adepte de blagues pourries pour finir, je n’ai plus qu’à leur souhaiter bonne route…

#jesors